121 LOGEMENTS | Carrières-sous-Poissy (78)

ZAC Nouvelle Centralité, Lot S5b

Programme : 121 logements dont 50 logements sociaux

Maîtrise d'ouvrage : Promogim

Aménageur : Epamsa

Maîtrise d'oeuvre : Fabrice Dusapin Architecte

Surface : 8 044 m²

Coût : 9 000 000 € HT

Calendrier : Livraison 2018

Mission : Conception et suivi architectural

Certification : BBC

L’enjeu du projet consiste dans la mise en adéquation entre des espaces à vivre aux typologies particulières et la volonté de transparence entre la rue et le cœur d’îlot. Le projet s’inscrit ainsi dans un volume homogène par le traitement des façades tout en présentant des points particuliers tels que les failles ou les toitures. L’ensemble bâti est ainsi sculpté par des saillies qui offrent des espaces traversants parfois intérieurs, parfois extérieurs. Ces failles accueillent des terrasses, elles permettent ainsi de créer des verticales végétalisées qui rythmeront les façades.

 

L’espace extérieur urbain est avant tout défini par les façades des bâtiments qui les bordent. Les premiers niveaux du bâtiment viennent assurer un front continu du pied d’immeuble sur les trois rues. Dans les niveaux supérieurs, le volume est creusé et l’effet « barre » est ainsi évité.
A ce découpage de l’îlot par des césures, s’ajoute le découpage des entités par les logements, rendu lisible en façade par des saillies.
Les failles permettent aux appartements de profiter d’une double orientation. Les séjours situés entre les césures, suspendus entre les entités, bénéficient de vues sur cour et sur rue et d’un apport solaire conséquent. Prolongés de terrasses, ces séjours traversants deviennent des pièces privilégiées, poreuses, qui mettent en relation la rue et le jardin. 

 

D’autre part, l’épaisseur du bâtiment et son système structurel conduisent à développer un autre type de logements. Ceux-ci prennent la forme de tubes contenus entre les voiles, se prolongeant en balcons au-delà des limites de la parcelle côté sente. Dans ces appartements allongés, une circulation dessert les pièces secondaires, pour aboutir dans un séjour en angle dans lequel à l’orientation originelle vient s’ajouter une orientation supplémentaire.
Cette progression vers lumière et vers les vues se conclut par un espace extérieur, une loge qui peut être ouverte ou fermée par des volets coulissants en bois pour s’isoler ou contrôler l’apport solaire.

 

Ainsi tous les logements, quels que soient leur situation dans le bâtiment, profitent d’une grande qualité de lumière, de la continuité de leur salon avec une vraie pièce extérieure et de la vue sur le paysage. 

 

Les bâtiments sont projetés du R+1 pour les maisons de ville au R+6 pour le lot B1. Le projet répond aux exigences d'épannelage décrites dans la fiche de Lot. Les variations de niveaux de toiture participent à créer des particularités dans un ensemble de bâti homogène. Les toitures terrasses seront végétalisées ou en dalles sur plots, tandis que la toiture du lot B1 en pans inclinés sera en zinc. La toiture intégrera la cheminée de la chaufferie.